bouton
accueil
candysanguide
plan_site
 Connexion   Inscription    FAQ    Candysan

Index du forum » Japonais » Général




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : L'utilité des Kanji
 Message  Publié : 06 Août 2013, 10:06 
Hors-ligne

Inscription : 27 Juil 2013, 14:40
Message(s) : 21
Les kanji sont vos amis.

Récemment j'ai eu une conversation sur les kanji et leur intérêt, et je me suis rendu compte (moi y compris au début de mon apprentissage) que les kanji sont une part du japonais qui peu rebuter ou décourager un grand nombre de ceux qui voudrait se lancer dans l'étude de la langue japonaise. Les kanji donnent à certain débutant l'image d'une montagne ou d'un mur infranchissable. Mais le fait est que, au commencement il ne faut pas appréhender les kanji en bloque, on doit éviter de se dire,

"Quoi?! il y a 2136 kanji à connaître... wah! C'est trop!"

Si on réfléchit comme cela on reste le regard fixé vers le sommet du Mont-Kanji sans pouvoir l'apercevoir, et il y a de quoi être découragé. Pour commencer, oubliez ce chiffre, 2136 n'est qu'une information. Ce qui compte c'est LE prochain kanji sur votre liste et ceux que vous connaissez déjà.

Je vous parle de ce problème par expérience, au début je m'étais persuadé que de toute façons mon objectif principal était de parler et de comprendre oralement le japonais. Savoir le lire me semblais secondaire, voir pas nécessaire, donc les kanji... pas besoin de perdre mon temps avec. Mais en fait cette réflexion était surtout le résultat d'un manque de compréhension sur l'intérêt des kanji et donc l'intérêt de les apprendre. En effet, à quoi servent les kanji vu qu'il y a déjà les hiragana et katakana pour écrire? Et c'est la question que la plupart des débutants sont amené à se poser.

L'explication est toute simple (en espérant que mon explication le sera aussi). Tout d'abord on doit se rappeler que le japonais est une langue qui utilise des syllabes simple en A,I,U,E,O, et que à partir de ce nombre limité de syllabe les combinaisons possible sont restreintes pour crée des façons d'écrire et de prononcer des mots. Par exemple si on compare avec la langue française, on constate que dans celle-ci toutes ces syllabes (en A,I,U,E,O) sont présentes et que l'on y ajoute même des combinaison tel que :

"bl" dans le mot "bleu"
"tr" dans le mot "trois"
"pl" dans le mot "pluie"
...

En français on peux donc crée beaucoup plus de combinaisons et du même coup plus de mots dont la prononciation est différente. Alors qu'en japonais le nombre plus ou moins limité de combinaisons possible a un impact direct sur la variété de prononciation disponible. Ce qui a pour conséquence de faire du japonais une langue qui compte un grand nombre d'homonymes ou homophones (mot qui ont la même écriture et/ou la même prononciation sans avoir le même sens). Prenons l'exemple de
hashi ou encore shinsetsu :

橋 = はし = pont
箸 = はし = baguettes (pour manger)

ou

親切 = しんせつ = gentillesse
新説 = しんせつ = nouvelle théorie
新雪 = しんせつ = neige fraiche

revenons sur l'exemple de はし, dans les phrases suivantes, à l'écrit comment savoir si il s'agit de はし(baguette) ou de はし(pont) si ont ne dispose que des hiraganas :

はし は べんり です = le pont est pratique
はし は べんり です = les baguettes son pratiques

c'est là que les kanji jouent leurs rôles :

橋 は べんり です = le pont est pratique
箸 は べんり です = les baguettes sont pratiques

mais l'intérêt des kanji ne s'arrête pas là, dans le paragraphe suivant, écrit juste en hiragana, comment savoir à quel endroit commence un mot et ou il fini ? comment définir la position des particules ? Sachant qu'en japonais il n'y a pas d'espace entre les mots d'une même phrase (mise à part après une virgule) :

いまはなつやすみちゅうなので、わたしのひこうきはりょうこしゃでいっぱいで、くうせきはひとつもらいませんでした。ひっこきはごご4じにパリのくうこうをでて、ようていどおりにほんじかんのごぜん8じ45ふんなりたにとうちゃくしました。

Voilà ce que ça donne, et je vous laisse imaginer lorsque le texte est écrit verticalement, comme c'est souvent le cas pour les romans ou les mangas. Voici le même texte écrit à l'aide des kanji :

今は夏休み中なので、私の飛行機は旅行者で一杯で、空席は一つもありませんでした。飛行機は午後4時にパリの空港を出て、予定通り日本時間の午前8時45分成田に到着しました。

Et là on respire, vous remarquerez que la longueur du texte est plus courte, et que même un débutant peut se rendre compte de la position des particules は,の,に sans trop de difficulté. Bon il est claire qu'un bloc de texte comme celui là quand on ne connait pas les kanji ça peu refroidir, mais rien ne presse, vous avez tout votre temps.

Maintenant abordons la partie pratique de l'apprentissage des kanji et comment les apprendre?

Pour commencer, c'est à vous de décider du nombre de minute ou d'heure (pour les plus motiver) que vous allez consacrer à l'apprentissage du japonais chaque jour. Mais une chose est claire, comme en sport, il est préférable d'en faire un peu tout les jours que d'en faire beaucoup une fois toute les deux semaines.

Pour ce qui est de la manière d'apprendre les kanji, vous avez divers méthode, par exemple :

La méthode bourrage de crâne, vous apprenez un kanji, son sens d'écriture, puis ses différentes prononciation (Kun-Yomi et On-Yomi) et passez du temps à recopier des pleines pages de ce kanji, avant de passer au suivant... je ne sais pas ce que vaut cette méthode en terme d'efficacité, mais elle me paraît fastidieuse à souhait.


Pour ma part je rejoins ceux qui préconise d'apprendre les kanjis dans du vocabulaire :

A chaque fois que vous apprenez un nouveau kanji, vous apprenez de nouveaux mots qui utilisent ce kanji et donc vous mettez en application ce que vous avez appris. C'est là, que réside toute la force et l'intérêt des kanji. Avec cette méthode plus vous connaissez de kanji, et plus vous acquérez de vocabulaire, s'en suit par la même occasion que vous gardez mieux en mémoire les kanji appris. Cette méthode va encore plus loin, parce que plus vous apprenez de mots associés à vos kanji et plus vous rencontrez de nouveau kanji que vous voudrez apprendre, et ainsi de suite... Jusqu'au jour ou vous aurez appris des centaines de kanji sans vous en rendre compte, parce que votre objectif principale aura été d'apprendre du vocabulaire et comme vous aurez fait en sorte de mémoriser ce vocabulaire écrit en kanji, vous aurez fait d'une pierre deux coup.


Pour résumer, à chaque nouveaux kanji, vous mémorisez son sens d'écriture, ses différentes prononciations, et vous créez une liste de mots contenant le kanji étudié. Dans un premier temps vous pouvez utiliser comme fil conducteur la liste des kanjis et du vocabulaire associé au JLPT5 et JLPT4 que vous trouverez sur l'excellent site JLPTGO (anciennement Go-i) par exemple et que vous pouvez d'abord écrire à la main, avant de l'intégrer à votre liste de vocabulaire dans Anki (logiciel libre de répétition espacée).

Pour finir en ce qui concerne le sens d'écriture de chaque kanji, consacrez y juste le temps qu'il faut, il n'est pas nécessaire de passer trop de temps dessus et d'écrire des pleines pages de kanji, car avec le temps et au fil des kanjis appris souvent vous saurez de manière instinctive comment écrire un kanji (même si vous ne l'avez jamais appris). Le plus important est de savoir lire les kanjis, parce que (mise à part si vous voulez devenir traducteur, journaliste...), vous aurez plus souvent à lire du japonais qu'à écrire du japonais. Mais bien sûr si vous avez le temps de perfectionner votre style d'écriture ne vous en privez pas.

Voilà, en souhaitant que ce petit texte aura aidé certain d'entre vous à mieux cerner l'utilité des kanji et la manière de les appréhender ;-)


Dernière édition par Akarui.Shin le 10 Fév 2016, 15:46, édité 1 fois.

Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: L'utilité des Kanji
 Message  Publié : 06 Août 2013, 10:31 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juin 2013, 12:08
Message(s) : 153
Localisation : この世の中だ
Âge : 25
Tu as lu dans ma tête, moi qui voulait faire un topique là dessus, on l'a fait à ma place :D.

comme tu l'as décrit, les kanji sont très importants ! Pour nous, être analphabète c'est juste impossible à penser ! Pour le japonais c'est exactement pareil ^^.

Je tiens néanmoins à rajouter quelque chose de taille:
Les kanji permettent de comprendre le sens d'un mot inconnu, sans même l'avoir vu, ni même avoir regarder la définition, on peut trouver le sens de ce mot uniquement par le biai des kanji (en anglais, vous n'avez pas cette aide par exemple, vous devez vous aider uniquement du contexte.)

Ensuite, les kanji interviennent sur la mémoire, si nous voyons un mot pour la première, on peut le retenir immédiatement grace aux symboles, même si on oublie sa lecture après, on retient le sens du mot et cela est vraiment un atout formidale pour les flémmards ! :D ==> Alors qu'avec les hiragana, il est quasi impossible de retenir un mot du premier coup et très difficile de le retenir tout court

Dernière chose, mais là tu l'as quand même souligné, les kanji vous permettent de lire très rapidement. (sans repère, votre cerveau doit tout décoder :D)

_________________
学んで思わざれば則ち罔し。思うて学ばざれば則ち殆し
japonais:
http://www.ici-japon.com/memberzone/channel/view/103/0


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: L'utilité des Kanji
 Message  Publié : 06 Août 2013, 11:05 
Hors-ligne

Inscription : 03 Août 2013, 15:32
Message(s) : 27
Merci pour ce post, Akarui.Shin

Etant débutant en japonais, je me posais justement la question de savoir comment apprendre de manière efficace
les kanji. Ce poste a répondu à pas mal de questions que je me posais.

Je partage aussi l'avis de chimimouryou, j'ai remarqué que j'arrive maintenant à déduire le sens de certaines phrases
simples écrites en japonais, rien qu'en reconnaissant certains kanji que j'ai eu l'occasion de croiser dans les cours.

J'aurais une question: est ce qu'il y a qu'une seul façon d'écrire un mot en japonais, ou bien est ce qu'il existe plusieurs
façon de l'écrire: une avec des kana et une avec des kanji ?


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: L'utilité des Kanji
 Message  Publié : 06 Août 2013, 11:19 
Hors-ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Nov 2007, 20:29
Message(s) : 5722
Localisation : フランス
Bah évidemment si tu ne connais pas les kanji d'un mot (ou s'ils sont considérés comme trop rares ) tu l'écriras par défaut en hiragana.
J'en ai eu l'occasion de parler mais "connaître XXXX kanji" est relatif d'un individu à l'autre.
Je dois avoir étudié plus de la moitié des jouyou kanji et pourtant:

- Je peux en écrire quelques-uns à la main (et les autres à l'ordi..c'est déjà ça quand on sait qu'il y a des lectures homophones)
- Je connais le sens de certains kanji et j'oublie de temps en temps la lecture (ou inversement)

Bref, à l'écrit je sais mieux les lire que de les écrire (à la main bien sûr sinon à l'ordi je sais trier les kanji qu'affiche IME).
Mais sinon je ne me prends pas trop la tête avec tout ça. J'apprends maintenant directement des mots dans leur contexte à l'aide de phrases et je les note si elles m'intéressent.


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: L'utilité des Kanji
 Message  Publié : 06 Août 2013, 11:26 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Juil 2013, 22:58
Message(s) : 549
Âge : 25
Ce topic est très instructif et synthétise très bien une grande partie de ce que j'ai lu en parcourant pléthore des pages du forum. :jap:
(Du coup j'ai un peu l'impression d'avoir lu toutes ces pages pour rien. :P )


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: L'utilité des Kanji
 Message  Publié : 23 Oct 2013, 13:15 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007, 13:04
Message(s) : 314
Localisation : Péruwelz ペルウェ 「ベルギー」 ("Piérwé" en picard)
Âge : 34
Bonjour,

Pour ce qui est des espaces, il suffirait de faire comme en coréen, exemple :

나무 나무질 된 줄기 가지고 있는 여러해살이 식물이다. 목본(木本), 목본 식물(木本植物)이라고도 한다. (les particules se mettent avant l'espace, j'en ai mis quelques unes en rose pour vous montrer)

.., ça n'est donc pas un problème, mais si le coréen s'est permis de se séparer des kanji, c'est sans doute parce qu'il possède une plus large palette de syllabes qu'en japonais, cela facilitait donc surtout aussi la lecture qui est plus complexe que celle japonaise, c'est pourquoi les coréens n'utilisent plus les kanji depuis un bout de temps.

Mais en japonais, les kanji sont sans aucun doute plus nécessaires et donc plus adaptés qu'en coréen, principalement dû aux nombreux termes et verbes homophones, il est donc préférable de garder les kanji en japonais dans tout les cas ;).


tsubasa-kun a écrit :
Bah évidemment si tu ne connais pas les kanji d'un mot (ou s'ils sont considérés comme trop rares ) tu l'écriras par défaut en hiragana.
J'en ai eu l'occasion de parler mais "connaître XXXX kanji" est relatif d'un individu à l'autre.
Je dois avoir étudié plus de la moitié des jouyou kanji et pourtant:

- Je peux en écrire quelques-uns à la main (et les autres à l'ordi..c'est déjà ça quand on sait qu'il y a des lectures homophones)
- Je connais le sens de certains kanji et j'oublie de temps en temps la lecture (ou inversement)

Bref, à l'écrit je sais mieux les lire que de les écrire (à la main bien sûr sinon à l'ordi je sais trier les kanji qu'affiche IME).
Mais sinon je ne me prends pas trop la tête avec tout ça. J'apprends maintenant directement des mots dans leur contexte à l'aide de phrases et je les note si elles m'intéressent.


Salut Tsubasa,

Je crois que c'est plus ou moins pareil pour tout le monde, mais ça n'est rien, après tout, nous vivons bien au 21ème siècle et nous lisons et écrivons principalement (ou du moins de plus en plus) virtuellement de nos jours, ce qui est une bonne chose je trouve personnellement, car c'est plus convivial, pratique, moderne, rapide etc, plus facile aussi, et le mieux, je crois; d'ailleurs les japonais et chinois doivent penser pareil, cela facilite bien les choses et les rend moins complexes, donc vive la modernité ;)!

Je pense aussi que l'essentiel est de bien pouvoir s'exprimer, après, cela dépend des personnes, certaines personnes aimeront pouvoir bien lire le japonais car elles aiment la lecture etc, d'autres aimeront pouvoir bien écrire le japonais (même manuellement), cela dépend de chacun, mais si tu désires aller vivre au Japon, il te faudra surtout pouvoir t'exprimer correctement et comprendre ce que les autres te disent, après..

Pour les kanji, je pense pareil, il est évident que le mieux est de les apprendre en contexte, c'est à dire avec du vocabulaire (que cela soit du vocabulaire à 1 ou plusieurs caractères), sinon, on est pas sortis de l'auberge ;)!..

_________________
~ Combien acquérir la sagesse vaut mieux que l'or! Combien acquérir l'intelligence est préférable à l'argent! (proverbe chinois)

ボクのサイト > http://koara-no-saito.forumactif.fr


Dernière édition par Koara le 23 Oct 2013, 13:28, édité 1 fois.

Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: L'utilité des Kanji
 Message  Publié : 20 Déc 2013, 13:53 
Hors-ligne

Inscription : 17 Déc 2013, 18:08
Message(s) : 16
Akarui.Shin a écrit :
Je vous parle de ce problème par expérience, au début je m'étais persuadé que de toute façons mon objectif principal était de parler et de comprendre oralement le japonais. Savoir le lire me semblais secondaire, voir pas nécessaire, donc les kanji... pas besoin de perdre mon temps avec.


Merci pour cet article et pour cette phrase que j'ai également pensé.
Je vais donc commencé par tout apprendre en même temps.


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: L'utilité des Kanji
 Message  Publié : 04 Jan 2014, 07:28 
Hors-ligne

Inscription : 04 Jan 2014, 05:48
Message(s) : 1
Maintenant abordons la partie pratique de l'apprentissage des kanji et comment les apprendre?

Pour commencer, c'est à vous de décider du nombre de minute ou d'heure (pour les plus motiver) que vous allez consacrer à l'apprentissage du japonais chaque jour. Mais une chose est claire, comme en sport, il est préférable d'en faire un peu tout les jours que d'en faire beaucoup une fois toute les deux semaines.

Pour ce qui est de la manière d'apprendre les kanji, vous avez divers méthode, par exemple :

La méthode bourrage de crâne, vous apprenez un kanji, son sens d'écriture, puis ses différentes prononciation (Kun-Yomi et On-Yomi) et passez du temps à recopier des pleines pages de ce kanji, avant de passer au suivant... je ne sais pas ce que vaut cette méthode en terme d'efficacité, mais elle me paraît fastidieuse à souhait.

_________________
http://www.free-braindumps.net/EC0-350-pdf.html
http://www.uni-bremen.de/
http://www.sap.com/index.html
http://www.columbia.edu/
http://en.wikipedia.org/wiki/Alabama_State_University


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: L'utilité des Kanji
 Message  Publié : 06 Jan 2014, 16:32 
Hors-ligne

Inscription : 27 Juil 2013, 14:40
Message(s) : 21
Yakiniku a écrit :
Akarui.Shin a écrit :
Je vous parle de ce problème par expérience, au début je m'étais persuadé que de toute façons mon objectif principal était de parler et de comprendre oralement le japonais. Savoir le lire me semblais secondaire, voir pas nécessaire, donc les kanji... pas besoin de perdre mon temps avec.


Merci pour cet article et pour cette phrase que j'ai également pensé.
Je vais donc commencé par tout apprendre en même temps.


Tu verras que même si ton objectif reste juste de parler et comprendre oralement le japonais, connaitre les kanji ne te ralentiras pas, puisque (avec la bonne methode) connaitre un maximum de kanji c'est connaitre un maximum de vocabulaire.

Dans tout les cas les kanas (qu'il est primordial de connaitre parfaitement avant de commencer l'apprentissage du japonais) utilisé seul, trouve rapidement leur limite. Le vrai bon coté des kanji c'est que plus on connait de kanji plus on connait de vocabulaire et plus on connait de vocabulaire plus on connait de kanji (Elémentaire mon cher Watson).

Une autre chose que tu remarqueras avec le temps c'est que les kanji permettent de mémoriser plus facilement le vocabulaire et que souvent tu arrive à reconnaitre un mot (avec lequel tu as du mal) grâce à un seul des kanji qui le compose, exemple :

医学 (いがく) -> le premier kanji "médecin" et le second "apprendre"-> Médecine

待合室 (まちあいしつ) -> "attendre" , "convenir" et "pièce, salle" -> Salle d'attente

金持ち (かねもち) -> "l'or" et "avoir, posséder" -> Riche (avoir de l'or c'est être riche :))

Un meilleur exemple :
歯医者 (はいしゃ) -> "dent" , "docteur" et "une personne" → une personne qui est docteur et qui s'occupe des dent? bah! je dirais... un dentiste!

せいかいです!

Par contre ne cherche pas à trouver des correspondances entre les kanji dans chaque mot, c'est quelque chose qui ce fait automatiquement avec le temps et sans que tu ai besoin de concentrer ton attention dessus. Surtout que souvent il n'y a (à première vu) aucune correspondance entre la signification d'un mots et la signification des kanji qui le compose, exemple :

動物 (どうぶつ) ->"mouvement"et"chose" -> animal

Voila, de mon point de vu les kanji ne retarde pas la progression, il l'accélère.


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: L'utilité des Kanji
 Message  Publié : 09 Jan 2014, 11:30 
Hors-ligne

Inscription : 17 Déc 2013, 18:08
Message(s) : 16
Merci à toi !

J'ai fini l'apprentissage des kanas que je maitrise bien, ( je continuerai à les bosser biensur pour les garder en tête ) et j'ai attaqué les cours du site en réalisant les exercices, recopiant les cours et en écrivant plusieurs fois le vocabulaire.

Je vais faire de mon mieux on verra bien ;)

Oui ton exemple me parle pour déduire le sens des kanjis. Pour ton premier exemple, j'ai de suite reconnu l'un des kanjis qui est dans la leçon 1 医学 celuis ci 学 qui compose le kanji étudiant 学生
Donc oui j'imagine qu'avec de la pratique, le puzzle se rempli et cela devient plus intuitif et intéressant ;)


Haut 
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
 
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Index du forum » Japonais » Général


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)

 
 

 
Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :